Restauration de l'abbaye d'Orbestier : où en sont les travaux ?

Partager :

Après l'avoir sauvée in extremis de la ruine en 1989, la Ville a lancé un programme de préservation et de valorisation de l'église abbatiale d'Orbestier. Les travaux, lancés sur trois ans, ont débuté le 22 février 2016 pour faire barrage à l'humidité qui infiltrait les murs du transept, du chœur, de l'abside et absidioles, ainsi que de la nef. Prochaine et dernière étape en 2018, la restauration intérieure.  


Monument le plus emblématique du patrimoine et de l'histoire du Château d'Olonne, l'abbaye est un point d'ancrage du tourisme local culturel et d'animation. Son orientation et sa visibilité face à la Côte sauvage attirent les visiteurs. Malgré son dernier plan de sauvetage il y a plus de 25 ans, l'exposition à la mer a causé de profonds dommages à l'abbaye, dont la dégradation des murs par les embruns.

 

Contrer les infiltrations d'eau

Il s'agit là d'une des origines de la très forte humidité qui altérait l'édifice. Les murs intérieurs était imbibés d'eau et couverts de mousse.
Faire barrage aux infiltrations d'eau de toutes sortes et de toutes origines : tel est l'objet essentiel du plan de travaux qui a démarré en 2016. La restauration de l'abbaye s'achèvera en décembre 2018.

 

L'architecte des Bâtiments de France et la Direction régionale des affaires culturelles (Drac) ont validé le projet technique de restauration. Ce projet a été élaboré par Pierluigi Pericolo, architecte du patrimoine retenu par la Ville selon la procédure d'appel d'offres.
L'abbaye, avant les travaux.

Abbaye Castel actu 2
 

Les travaux de restauration

Trois séquences ont été planifiées : deux pour les extérieurs en 2016 et 2017, et la troisième intra-muros prévue pour 2018.

Les travaux extérieurs, y compris la pose de vitraux, ont concerné le transept, le chœur et ses absidioles, toute la nef et le porche.

  • Un énorme et minutieux travail de traitement des murs a été effectué pour combler fissures, joints usés, scellements fragiles, avec parfois de la taille de pierre. Un enduit à vue modifie l'aspect des murs et sublime désormais l'abbaye. 
  • La toiture a été déposée et refaite, en lauzes pour le chœur et les absidioles, en tuiles pour la nef et le transept. Nouveauté, de discrètes gouttières bordent le bâtiment. Elles sont indispensables pour dévier l'écoulement des eaux de pluie et stopper leur infiltration dans l'épaisseur des murs.
     
17 abbaye restauration gouttieres
 
17 Abbaye mur restauration 17 abbaye restauration toiture
 
 

L'abbaye aujourd'hui, avec son nouvel enduit.

17 Abbaye restauration
 

Prochaine étape 2018

Dès janvier 2018, pour finir, les travaux se concentreront à l'intérieur de l'abbaye. Là encore toutes les pierres seront traitées contre l'humidité avec l'application d'enduit et le remplacement de certaines pierres.
Le sol de terre battue sera rehaussé de quelques centimètres pour faciliter l'accès des personnes à mobilité réduite.
Enfin, des aménagements particuliers sont prévus afin que l'abbaye consolide sa fonction d'animation culturelle : les décors muraux peints seront conservés et l'électricité sera rénovée.
Le public pourra ainsi découvrir de nouvelles expositions d'art contemporain sous leur meilleur éclairage !

 
Abbaye Orbestier
 
 

1 337 000 €

Eclairage abbaye

Le coût global de la restauration est évalué à 1 337 000 € TTC. Plusieurs partenaires participent avec la Ville au plan de financement : la Région Pays de la Loire, le Département de la Vendée, et l'État, via la Direction régionale aux affaires culturelles. Le fruit d'une souscription publique lancée avec la Fondation du Patrimoine devrait alléger la part de la commune. Les dons sont en partie défiscalisés : pour 100 € versés l'État accorde 66 € de réduction d'impôts.

Contacts :
Fondation du patrimoine de la Vendée, Tél. 02 41 19 77 39, vendee@fondation-patrimoine.org
ou service municipal Patrimoine et Archives, Tél. 02 51 23 88 12, patrimoine@ville-chateaudolonne.fr

 

 

Archives municipales

Newsletter

Abonnez-vous et restez informé de toute l'actualité du Château d'Olonne.