Nouveau centre-ville : les réseaux d'abord

Partager :

Ce 26 février marque le début des travaux sur le réseau d'assainissement, première étape de la transformation en profondeur du centre-ville castelolonnais.


capture projet centre ville

Embellir, moderniser, dynamiser sont les maîtres-mots du projet d'aménagement du nouveau centre-ville castelolonnais.

L'enjeu est à la fois de fluidifier, de sécuriser et d'apaiser les flux, d'améliorer le cadre de vie et d'amplifier la capacité d'accueil du marché dominical.

Le projet d'aménagement s'inscrit dans la continuité des travaux réalisés en 2012 autour de l'Église ainsi que de la création, en 2017, du parvis paysager de l'Hôtel de Ville. Il anticipe la création prochaine d'une continuité piétonne et de nouveaux logements entre la rue Séraphin-Buton et le boulevard des Afn.

Préalable indispensable aux aménagements de surface, les travaux sur les réseaux souterrains marquent, dès le 26 février, la première étape de la transformation en profondeur du cœur de la commune.

 

 

Le calendrier

Réseau d'assainissement, 26 février-27 avril

Sous maîtrise d'ouvrage des Sables d'Olonne Agglomération, la rénovation du réseau d'eaux usées s'étend sur neuf semaines. Lors de certaines phases, des déviations sont nécessaires pour la bonne conduite des travaux.

Réseau d'eau potable, 28 mai-29 juin

Vendée Eau procèdera au remplacement de la conduite d'adduction d'eau potable pendant cinq semaines. Là encore, l'accès à certains tronçons de la rue Séraphin-Buton sera impossible pendant quelques jours.

Travaux de surface, juillet 2018-avril 2019

L'achèvement des travaux de réseaux et la fin de l'année scolaire permettra d'entamer les aménagements de surface. Le nouveau parking sera réalisé en premier lieu afin d'être opérationnel dès la rentrée de septembre. La plupart du temps, les incidences sur la circulation automobile seront limitées mais feux alternés et déviations seront parfois nécessaires.

 

Afin d'optimiser les travaux et de limiter autant que possible les nuisances et les désagréments :

  • Les travaux marqueront une pause en mai, en août et pendant les fêtes de fin d'année.
  • Les déviations mises en place lors de certaines phases seront toujours clairement fléchées.
  • Les commerces du secteur seront toujours accessibles, la plupart du temps dans les deux sens de circulation.
  • Les automobilistes sont invités à utiliser les nombreux parkings situés à proximité du secteur en travaux : parvis de l'Hôtel de Ville, Aire des Vallées, impasse Tino-Rossi, Ccas (rue Jules-Raimu) et parvis de l'Église.

 

plan projet centre ville 2
 

Le projet

Une place piétonne agréable, un stationnement réorganisé et une circulation apaisée sont les grands principes de l'aménagement.

À l'écoute des usagers etriverains, rencontrés lors de trois réunions et individuellement en porte-à-porte, le groupement Moss Paysage-SAET, maître d'œuvre du projet, a planché sur un projet global soigné qui concilie plusieurs exigences, notamment faire de ce site un lieu de vie apaisé, en portant notamment une attention particulière à la circulation et au stationnement, apaisé et réorganisé.

La nouvelle place piétonne bénéficiera d'aménagements très qualitatifs avec un mobilier moderne qui lui donnera tout son cachet :

  • Une pergola aérienne intégrera un bloc sanitaire discret et offrira de l'ombre à ceux qui feront une pause sur des assises de type méridienne.
  • Une fontaine sèche composée de trois lignes de jets d'eau animera les lieux.
  • Conforté dans son attractivité, le marché hebdomadaire s'y installera sans impacter l'offre de stationnements.
  • L'espace public situé au niveau du bar-tabac de la rue de l'Église sera agrandi.

 

 

 

Le rond-point du jet d'eau, ou de l'Hôtel de Ville, sera aussi retraité pour lui donner un aspect moins routier.

Le parking, aménagé à l'arrière de la place, sera optimisé et comptera 31 places dont deux pour recharger les véhicules électriques et deux pour les personnes à mobilité réduite. Grand progrès par rapport à la situation actuelle, la rue de l'Église accueillera 14 places perpendiculaires tandis que la rue Séraphin-Buton sera dotée de quatre stationnements longitudinaux.

Enfin, les feux tricolores situés au croisement des rues de l'Église et Séraphin-Buton disparaîtront au profit d'une large zone de rencontre limitée à 20 km/h et de l'application du régime de la priorité à droite.

 

 

Coût global pour la Ville : 1 970 000 €.

385 714 € proviennent du contrat Vendée Territoires signé entre le Département et Les Sables d'Olonne Agglomération.

 

 

Archives municipales

Newsletter

Abonnez-vous et restez informé de toute l'actualité du Château d'Olonne.