L'urbanisation continue


Partager :

Le visage de la commune se transforme en profondeur à partir des années 1960.
Son caractère rural s'estompe. La population double et triple : 3 838 habitants en 1962, 8 836 en 1982, 12 908 en 1999, 14 000 environ aujourd'hui...

Au début de la période, la population tourne le dos au "bourg" qui s'assoupit tandis que deux nouveaux pôles d'urbanisation apparaissent et se densifient rapidement :

Rééquilibrage en cours, aujourd'hui le fait majeur est la mutation du bourg en centre-ville. Elle avance à grand renfort d'aménagements structurants et d'implantation d'équipements collectifs en matière sportive et dans le domaine culturel.
Avec trois pôles urbains, l'aménagement du Château d'Olonne engendre un réseau dense d'infrastructures de base, notamment en termes de maillage de rues, d'électrification, de collecte des eaux pluviales et des eaux usées, etc.
L'urbanisation en périphérie du centre a entraîné de lourds investissements publics qui ont pesé sur les finances communales au cours des années 80. Si le coût initiale est amorti, l'entretien et le maintien à niveau de ces infrastructures demeurent.

 

 

Archives municipales

Newsletter

Abonnez-vous et restez informé de toute l'actualité du Château d'Olonne.