La Pironnière


Partager :

Longtemps hameau tourné vers la terre, aujourd'hui village orienté vers la mer, La Pironnière faisait partie à ses origines du domaine agricole des moines bénédictins de la toute proche abbaye Saint-Jean d'Orbestier. Au sud du quartier, le Domaine de La Pironnière est un secteur  résidentiel récent gagné sur la dune et la lande...

De la borderie à la villa et au pavillon...

Au milieu du siècle dernier La Pironnière se caractérisait par ses borderies, petites fermes de polyculture, de maraîchage, d'élevage. Ses modestes habitants trouvaient leur nécessaire complément de revenus dans la pêche à pied. Ils vendaient leurs produits agricoles et maritimes sur les marchés. Révolue bien sûr, cette période ne perdure que dans la mémoire des habitants les plus âgés. À La Belle époque, l'actrice italienne Nina d'Asty fit construire une villa si inspirée des châteaux médiévaux avec ses tours et créneaux qu'elle ressemblait plus à un fortin qu'à une résidence de villégiature. Cette villa n'existe plus. À sa place et tout autour est apparue une vaste zone résidentielle.

 

L'urbanisation galopante

hab_Pironniere

À partir des années 50 et du début de la réalisation du Domaine de La Pironnière le bouleversement est total sur ces espaces naturels de lande et de dune ou boisés. Démarrant à Tanchet, différentes tranches d'opérations immobilières s'alignent ainsi le long du littoral.
Dans les années 60 et 70 une urbanisation plus populaire, de type pavillonnaire, gagne le nord et l'est du village originel de La Pironnière.
Nouvelle étape dans les années 80, l'ouverture d'un centre commercial au Pas du Bois entraîne l'extension des zones d'habitat. Avec de grands lotissements comme celui de La Métairie, des Giguelins et de La Bretaudière, on assiste à une jonction d'urbanisation de La Pironnière à l'avenue de Talmont. 

 

Place de la République, Place de La Fontaine

Au cœur du quartier, l'animation, particulièrement en été avec un marché, prend ses quartiers Place de la République. Tout près, la petite place de la Fontaine a été totalement transfigurée. L'aménagement réalisé en 2006-2007 a transformé ce site un peu à l'abandon en une placette très conviviale avec une promenade piétonnière en sable, un muret en pierre, du pavage autour du puits, des plantations de néfliers et de figuiers, etc. Ambiance méridionale garantie à la belle saison !

 

Archives municipales

Newsletter

Abonnez-vous et restez informé de toute l'actualité du Château d'Olonne.