L'art contemporain à l'abbaye d'Orbestier

Partager :
Contact
Service Patrimoine et archives
Tél. 02 51 23 88 12
patrimoine@ville-chateaudolonne.fr
 

Délibérée et assumée par la Ville, l'invitation faite à des artistes contemporains pour présenter ou créer leurs œuvres sous la voûte de l'historique abbaye bouscule les idées reçues. Qu'il s'agisse d'expositions d'œuvres déjà réalisées ou de créations de type installation in situ, été après été l'ancienne église de l'abbaye séduit les artistes d'aujourd'hui, se trouve un public, et se bâtit une nouvelle notoriété et une vocation inattendue.
Pour certains artistes, l'abbaye est une source d'inspiration créatrice. Architecturalement sobre, dépouillée et imposante, elle offre un cadre et un volume d'expression appréciés, sinon recherchés, de certains artistes plasticiens.
À l'épreuve du regard du public, la mise en perspective parallèle du patrimoine multiséculaire et de la création contemporaine fait son chemin. Pour autant, l'abbaye n'est ni un musée ni une galerie.

Au moins, ou au mieux, et sans provocation, le lieu étant dépouillé de sa fonction cultuelle, la confrontation de la création contemporaine et de l'atmosphère austère et imposante de l'abbaye suscite un déclic et une émotion auprès du public. L'art contemporain est valorisé dans la nef et le chœur de l'église de l'abbaye depuis 2004. Plusieurs artistes d'avant-garde et de grande renommée s'y sont déjà succédé.

En raison d'importants travaux de rénovation menés par la Ville et ses partenaires, aucune manifestation ne pourra avoir lieu au cours de l'année 2017.

Accès automobile et stationnement...
À deux pas de l'abbaye, chemin des Boussais, une aire de stationnement automobile a été ouverte par le Département de la Vendée. 60 places y sont aménagées. Cette capacité peut être augmentée temporairement de 50 places supplémentaires par extension du stationnement dans la prairie.
Localiser l'abbaye Saint-Jean d'Orbestier

 

 

Les précédentes expositions

2016, Júlio Villani
expo vilani image

Le Brésilien Júlio Villani présente ses créations spécialement produites pour la circonstance. Les éléments du « jeu » qu'il propose sont ainsi proportionnés à l'espace et au volume intérieur du lieu. « Le jeu de croquet est un jeu très ancien qui nécessite concentration, adresse et coup de main. Constitué de boules en bois que l'on pousse avec un maillet suivant un parcours à travers des arceaux, il est resté cantonné à celui d'un simple divertissement pour enfants ou pour adultes. À Saint-Jean d'Orbestier, en écho à l'architecture du lieu, Júlio Villani l'élève à la dignité d'une œuvre d'art en le monumentalisant comme dans un rêve où tout est surdimensionné. Surprise poétique et ludique. » Philippe Piguet, commissaire de l'exposition.
Le catalogue de l'exposition

 
2015, Philippe Cognée
2015 06 29 Cognée 2

Ce n'est pas le peintre que Le Château d'Olonne accueille, mais le sculpteur... dont l'œuvre est sans doute moins connue. Établi dans la région nantaise, Philippe Cognée a vécu au Bénin jusqu'à 18 ans. Rentré en France, il intègre l'école des Beaux Arts de Nantes. Il y obtient son diplôme d'arts plastiques en 1982. La même année, il est lauréat du Prix de Rome, puis, en 1990, lauréat de la Villa Médicis En 2004, il est nommé au Prix Marcel-Duchamp. Philippe Cognée est professeur aux Beaux Arts de Paris depuis dix ans.
Le catalogue de l'exposition

 
2014, Lionel Sabatté
Sabatte

Lionel Sabatté, jeune artiste contemporain originaire de Toulouse, introduit à l'abbaye un groupe d'animaux de son bestiaire personnel : des loups (doux comme des moutons... de poussière), des oiseaux, un cygne, des serpents, des poissons... Soit une douzaine d'œuvres, dont un certain nombre sont composées avec de menues pièces de monnaie assemblées au poste à souder. La récupération de matériaux les plus divers et les plus insoupçonnables est au cœur de sa démarche artistique.
Le catalogue de l'exposition

 
2013, Jacques Villeglé
Villeglé Yes

Artiste français plasticien, ayant marqué le champ de l'art contemporain par son invention du concept d'affiches lacérées, Jacques Villeglé, 87 ans (en 2013) expose un ensemble de sculptures, prolongeant dans les trois dimensions son alphabet socio-politique inspiré des graffitis urbains.
Le catalogue de l'exposition

 
2012, Richard Di Rosa
Richard Di Rosa

Présenter le monde de Richard Di Rosa à l'abbaye, c'est pour lui "une volonté de faire dialoguer la verve réjouissante d'une oeuvre haute en couleurs et pleine d'inventivité formelles avec l'esprit lumineux d'un édifice sacré". Entre bande-dessinée, art primitif et souvenirs d'enfance, les cultures de Buddy Di Rosa offre un monde haut en couleurs.
Le catalogue de l'exposition

 
2011, Bernard Philippeaux
Philippeaux

L'art de Bernard Philippeaux se nourrit de tout ce qui fait ou permet de faire signe dans l'évidence éclatante d'une forme : le pop art, la publicité, la bande dessinée. Ses images et sujets étranges sont proches de la science fiction de "l'Odyssée de l'espace à Wall-E".
Le catalogue de l'exposition

 
2010, Damien Cabanes
Damien Cabanes

Damien Cabanes se consacre depuis 20 ans presqu'exclusivement à la sculpture. Il développe le volume et les formes organiques en y mêlant la couleur et réalise une série d'autoportraits. Aujourd'hui ses recherches le portent vers la figuration en sculpture, peinture, gouache et fusain. L'exposition à Saint-Jean d'Orbestier présentait des terres cuites non émaillées. Rassemblées dans la nef, elles composaient une puissante assemblée. 
Le catalogue de l'exposition

 
2009, Alain Kirili
Alain Kirili

Alain Karili, Français de New-York, investissait l'ancienne église dans le respect du site et du genre des précédentes installations artistiques. Ascension III est au cœur de son Éloge de la verticalité.
Le catalogue de l'exposition

 
2008, Christian Lapie
Christian Lapie

Depuis le milieu des années 1990, Christian Lapie réalise dans différentes parties du globe des sculptures monumentales qui rappellent le corps humain. Ses oeuvres sont de gigantesques troncs d'arbres taillées à la tronçonneuse et recouvertes d'une gangue sombre. Avec tronçonneuse, hache et feu, il sculpte des figures anonymes, monumentales, sans bras, ni jambes, ni visage. Elles sont assemblées en groupe, le plus souvent dressées à la verticale, parfois couchées. En 2009, la ville a acquis trois sculptures installées dans le jardin de l'abbaye Saint-Jean d'Orbestier et une sur le littoral a proximité de l'Anse aux Moines. Cette acquisition de pièces d'art contemporain est à mettre en relation avec l'installation, en 2004  de la sculpture en tubes métalliques de Vincent Treu, en centre-ville, rond-point du bocage. Point commun et un fil conducteur, le Château d'Olonne confirme son engagement dans le soutien de la création contemporaine.
Le catalogue de l'exposition

 
2007, Daniel Nadaud
nadaud

"Lorsque j'ai choisi de faire tintinnabuler des sonnailles au vent, je songeai au monde agricole, à une collectivité malmenée, à la manière la plus simple de la représenter et de la rejoindre. La chapelle de L'abbaye Saint-Jean de l'Orbestier rappelle une autre collectivité, celle des Chrétiens, qui au cours des siècles se sont rassemblés ici, à travers une foi commune. La crainte du naufrage devait habiter beaucoup d'entre eux, aucun ne devait imaginer que celle-ci se viderait de ses fonctions religieuses au point de voir la mousse recouvrir les pierres. C'est ce gouffre qui m'aspire lorsque je pénètre la nef, le poids du temps qu'une restauration de sauvegarde ménage (...) la volonté de construire une partition, légère et toute en suspension, partition qui aura pour instruments des sonnailles animales d'origines diverses et une suite de cloches en porcelaine (modèles différents, dont certains éclairés). Deux parties composeront cette « partition fantôme », l'une sonore : figure du troupeau, (clarines & sonnailles en acier), l'autre, blanche : présents & revenants mêlé, atone, non que la porcelaine ne puisse émettre de son, mais je souhaite lui confier la part des silences." Daniel Nadaud  Le catalogue de l'exposition

 
2006, Felice Varini
Varini

Né en Suisse en 1952 et vivant à Paris, Felice Varini se définit comme peintre et sculpteur. Il prend l'espace  architectural comme support de création. Lui-même dit : « L'architecture est un a priori qui me permet de peindre ». L'artiste a donné toute la mesure de son talent à l'abbaye en y réalisant ses « Sept couronnes excentriques », installation éphémère composée à partir de bandes de papiers collés. A priori énigmatique sinon insensée - c'est-à-dire dépourvue de sens ordonné - on en mesurait toute l'harmonie et la composition structurée que d'un certain point de vue... en l'occurrence un point d'observation unique et précis. Ce point que devait trouver le visiteur pour résoudre l'énigme se trouvait très exactement, et symboliquement au centre du chœur. Le catalogue de l'exposition

 
2005, Robert Morris
Morris

Artiste de stature prépondérante, l'Américain Robert Morris passe, de son vivant, dans l'histoire de l'art contemporain. Acteur essentiel du mouvement minimaliste, il a déployé une carrière féconde en expériences novatrices. L'exposition à l'abbaye Saint-Jean d'Orbestier réunissait en particulier des pièces métalliques aux dimensions et formes imposantes, austères, dépouillées et simples, ainsi qu'une série de dessins liés à la thématique du labyrinthe.
Le catalogue de l'exposition

 
2004, François Morellet
Morellet

Né en 1926 et demeurant à Cholet, François Morellet est un artiste contemporain à la fois peintre, graveur et sculpteur. Épurant les formes, il figure comme l'un des acteurs majeurs de l'abstraction géométrique de la seconde moitié du XXe siècle. On a vu en lui un précurseur du minimalisme. La présentation d'une sélection de ses créations prise dans l'ensemble de ses œuvres, fit l'objet d'une disposition significative à l'abbaye Saint-Jean d'Orbestier.
Exposition organisée par la Communauté de communes du Pays des Olonnes.
Le catalogue de l'exposition

 
2003, Jean Clareboudt
Clareboudt

Né en 1944 à Lyon. Jean Clareboudt  a vécu à Paris et à Pierre Percée, à la Chapelle-Basse-Mer (Loire Atlantique). Il est décédé en Turquie le 7 avril 1997. Au delà de l'apparence matérielle du monde sensible : au matériau fer ou acier, les roues soudées et les poutrelles IPN, il confère tensions, poids et ruptures. Il crée sur sites des œuvres monumentales, en harmonie avec leur milieu naturel.
Exposition organisée par la Communauté de communes du Pays des Olonnes.
Le catalogue de l'exposition

 

Archives municipales

Newsletter

Abonnez-vous et restez informé de toute l'actualité du Château d'Olonne.