Restaurants scolaires

Partager :

Au menu cette semaine...

Cliquer sur l'image
 
Visuel menu scolaire
 

Le prix du repas

Le déjeûner au restaurant scolaire coûte 2,96 €.
Tous services compris, dont la surveillance à table, le prix de revient d'un repas s'établit en réalité à six euros environ.
Le prix facturé aux familles en représente donc à peine la moitié.
La différence est couverte par le budget de la commune.
Assumant une mission relevant auparavant des parents d'élèves, la Ville a créé le service public de restauration scolaire en 1994...

Un repas accessible à tous

Le restaurant scolaire est accessible à tout enfant. Toute famille dans l'impossibilité de payer le prix du repas peut demander une aide de la Ville en s'adressant au CCAS. Cette aide peut aller de 25 % à 100 %. La demande est étudiée au Centre communal d'action sociale (CCAS) en toute confidentialité. 

 

650 bénéficiaires

Internet cuisine centrale

Chaque école publique dispose d'un restaurant scolaire

Au total, en moyenne 600 enfants y déjeunent chaque jour. Les différents plats sont préparés dans une cuisine centrale, aux Plesses, et acheminés par conteneurs et camions isothermes. C'est le principe de la liaison chaude.
La cuisine centrale fabrique et livre les mêmes repas à l'école Saint-Paul. 

Au restaurant on mange chaud, pas réchauffé !

Bien plus qu'une nuance, c'est une différence majeure dans le processus culinaire et qui compte beaucoup pour la qualité et la saveur des aliments.

Du bio, tous les jours

Depuis 2011 chaque repas comprend au moins une composante du menu est certifiée d'origine bio, soit  l'entrée, le plat principal (viande ou poisson), la garniture d'accompagnement, ou le dessert.
Du poisson frais est servi deux fois par mois.

La cuisine centrale des Plesses produit en moyenne près de 650 repas par jour servis en liaison chaude.

 

Les cas particuliers de régime alimentaire

Internet liaison chaude

Pour les enfants astreints à un régime ou à des contre-indications alimentaires, la solution passe par un Projet d'accueil individualisé (P.A.I.), protocole d'accueil des enfants allergiques en restauration scolaire.
Le suivi d'un régime alimentaire est difficilement compatible avec la restauration scolaire et la sécurité de l'enfant ne peut y être assurée à 100 %. Conformément à la circulaire du 28 juin 2001 et au règlement intérieur de la restauration scolaire (article 1), l'admission d'un enfant soumis à un régime particulier ne peut être prononcée qu'avec l'accord de la Ville. Cette procédure est liée à la mise en place d'un Projet d'Accueil Individualisé, en application de la circulaire n° 99-181 du 10 novembre 1999, signé par toutes les parties prenantes, le directeur de l'école et la médecine scolaire.

 

Une prestation municipale complète

Internet cuisson

Si les achats des denrées et la grille des menus équilibrés sont confiés à un prestataire privé par marché public, le service de restauration scolaire est bel et bien un service municipal qui met... les petits plats dans les grands.
Ce service commence à la réception des denrées avec le contrôle des marchandises. Sa responsable, chef cuisinier, est aux fourneaux avec deux collaboratrices. Elle anime aussi les différentes équipes qui dans chaque groupe scolaire assurent le service à table.
Aujourd'hui près de deux enfants sur trois déjeunent au restaurant scolaire de leur école.

 

Menus équilibrés

Établis sur un cycle de huit semaines, les menus sont élaborés par une diététicienne. C'est la garantie d'un bon équilibre, en quantité, qualité, diversité et proportions entre les nécessaires apports en fibres, vitamines, calcium, fer...
La part des produits frais est assurée à hauteur de 55 %. Souvent, une attention particulière est apportée pour un ajustement des menus généralistes aux habitudes alimentaires locales. Par exemple, du poisson frais est proposé en alternance au plus conventionnel poisson pané ou congelé.
Des animations régulières sont programmées pour aiguiser l'appétit des jeunes rationnaires et les sensibiliser à la nécessité et au bienfait de l'équilibre et de la diversité alimentaires.

Du bio dans les assiettes tous les jours

Depuis la rentrée 2011, il est servi du bio à chaque repas. Tous les jours l'une des quatre composantes du menu - entrée, plat principal (viande ou poisson), garniture d'accompagnement, dessert - provient de la filière de production biologique. Auparavant, à partir de 2008, il était proposé un repas bio complet par semaine. Le changement apporte de la souplesse au niveau du travail et de la fourniture de denrées à la cuisine centrale des Plesses.
Nouveauté de la rentrée 2013 : il est désormais servi du poisson frais deux fois par mois.

L'hygiène sous surveillance

Pour prévenir les risques d'intoxication alimentaire, les principes de précaution, de contrôle, et de traçabilité, sont omniprésents de bout en bout dans tout le processus de la restauration scolaire. De la réception des denrées au service à table en passant par la préparation des plats, leur livraison et la reprise des couverts pour les laver, à chaque étape du processus et sur chaque site, tous les produits utilisés et toutes les actions des personnels passent au crible d'une grille de procédures et de normes précises et détaillées.
Une série de contrôles externes, dont ceux des Services vétérinaires, permet de vérifier très régulièrement qu'elles sont toutes bien respectées.

Aide aux écoles privées pour la restauration scolaire

Le service municipal de restauration dessert aussi l'école privée Saint-Paul. La Ville prépare et livre les mêmes repas que ceux du secteur public. Cette prestation répond à la demande des parents.
Pour l'école Amiral, la Ville accorde une subvention de type aide à caractère social qui permet de réduire le prix du repas. Cette aide est de 0,77 € par repas.

 

Archives municipales

Newsletter

Abonnez-vous et restez informé de toute l'actualité du Château d'Olonne.