Logements et mixité sociale

Partager :

Dans l'agglomération du Pays des Olonnes, le besoin d'habitat social est manifeste et quantifié. Pour y répondre, au Château d'Olonne les règles d'urbanisme fixent une méthode d'action...

Dans l'agglomération, le Schéma de cohérence territorial (Scot) fixe pour objectif "une production de logements sociaux équivalente à 20 % de la production totale de logements neufs".
En déclinaison, le Plan local d'urbanisme  Plu) du Château d'Olonne prévoit que toute opération immobilière dans les futures zones à urbaniser devra compter 20 % de parcelles ou de logements sociaux ou aidés. Dans les zones déjà urbanisées, la même règle s'applique pour tout nouvel immeuble ou lotissement de plus de dix logements.

Les premiers effets notables...

Dans le cadre de discussions entre la Ville et des promoteurs, le principe a été mis en application avant même que la règle ne soit définitivement fixée au Plu.

 
Vende loge 1

La règle est entrée en vigueur pour la première fois au stade de l'examen du projet du lotissemet le Domaine du chemin des Sables, entre les rues Clemenceau et Grands Riaux. Sur une ensemble de 32 parcelles à bâtir, l’investisseur a réservé des lots cédés à Vendée logement, organisme spécialiste du logement social.
Six maisons de ville y seront livrées fin 2012 ou début 2013.
Elles ont déjà été attribuées à leurs propriétaires en "location – accession" suivant le principe des 25 maisons de ville réalisées il y a quelques années par Vendée Habitat aux Prés de la Clais.

 
Vende Logements Castelolonnes

Début septembre 2012, quatre logements locatifs réalisés aux Castelolonnes par Vendée Logement ont accueilli leurs premiers locataires.
Cette réalisation a pareillement été traitée dans le cadre d'un accord avec le promoteur privé sur la base de la règle du Plu. Ici le propriétaire étant Vendée Logement.

 

 

Retour

 

Archives municipales

Newsletter

Abonnez-vous et restez informé de toute l'actualité du Château d'Olonne.