L'Aide à domicile

Partager :

L'origine et l'évolution du service

Lancé il y a trente ans, ce service s'adapte aux besoins contemporains des personnes âgées. Au départ, il s'agissait surtout de donner un coup de main matériel pour des tâches domestiques. Le nom même de service "d'aide ménagère" décrivait et délimitait une mission précise et limitée. Aujourd'hui le champ d'intervention est beaucoup plus vaste. La demande ne concerne plus seulement le cadre de vie matériel de la personne âgée, mais la personne âgée elle-même avec ses difficultés et fragilités physiques et psychiques dues au vieillissement du corps.

Au Château d'Olonne, environ 180 personnes âgées font appel au service de l'aide à domicile. Le service compte une équipe d'une vingtaine d'agents dont le CCAS est l'employeur. Globalement leur mission permet à la personne âgée de continuer à vivre chez elle dans des conditions satisfaisantes. C'est une alternative, plus ou moins durable dans le temps, à l'entrée des personnes âgées en établissement de type maison de retraite ou établissement pour personnes dépendantes.

L'évaluation au cas par cas

Les situations, l'environnement familial, le logement, la santé de la personne, etc. étant différents d'une personne à l'autre, l'intervention de l'aide à domicile varie en durée et en tâches. L'étendue de la mission confiée à l'aide à domicile est fonction de l'analyse au cas par cas, mais globale, de chaque demande.
Si les tâches demandées aux aides à domicile relèvent le plus communément de la cuisine, du ménage ou des courses, le service rendu s'étend aussi à des tâches administratives simples. Et, évolution majeure, les aides à domicile sont régulièrement sensibilisées et formées pour réagir avec professionnalisme aux conséquences du vieillissement sur la santé et le comportement des personnes chez qui elles interviennent. Leur mission s'élargit donc aux soins d'hygiène et de confort des personnes âgées.
Le service d'aide à domicile est engagé depuis plusieurs années dans une démarche qualité préconisée par la Caisse d'assurance retraite et de la santé au travail (Carsat).

Financement

Le coût de l'aide à domicile peut être financé en partie par les caisses de retraite sous conditions de ressources. La participation de la caisse est versée soit directement au CCAS, soit par CESU* préfinancés adressés à la personne bénéficiaire de l'aide à domicile. Le service d'aide à domicile pour personnes âgées accepte donc le CESU préfinancé par tout organisme.
* CESU : Chèque emploi service universel

Les démarches d'accès

Avec l'évolution des services d'aide à la personne âgée, il est nécessaire de prendre des initiatives dès que la situation rend nécessaire l'étude d'un projet d'aide. Pour tout renseignement, deux organismes sont à disposition :

Retour

 

Archives municipales

Newsletter

Abonnez-vous et restez informé de toute l'actualité du Château d'Olonne.