L'histoire "sablée" de la plage de Tanchet

2015 06 23 1 Tanchet

Partager :

La plage, ou plutôt la dune de Tanchet, du nom du ruisseau qui y aboutit, a d'abord joué un rôle militaire.
Au XVIIIe siècle, la pointe de Tanchet était occupée par un corps de garde et des batteries de canons. Le promontoire, au niveau aujourd'hui du 1er parking de la promenade littorale, surplombait la dune. Il constituait l'un des éléments défensifs du port et de la baie des Sables d'Olonne convoités par les pirates et l'ennemi séculaire du royaume de France, l'Angleterre.

 

Tourisme élitiste et... sanitaire

2015 06 23 Tanchet 2

Au XIXe, le tourisme balnéaire naissant  gagne Les Sables d'Olonne. Oh, on ne se baigne pas ! À l'époque les plages sont d'abord prisées pour les vertus thérapeutiques du grand air marin. Les "touristes" tiennent le haut du pavé de la société d'alors. Ce sont des aristocrates et des bourgeois suffisamment fortunés pour édifier des villas de bord de mer. Au Château d'Olonne, la plus emblématique, et extravagante aussi, était celle de l'actrice italienne Nina d'Asty. Construite au tout début du XXe siècle, elle ressemblait à un château fort. Il n'en reste rien, sauf le nom de l'actrice donné à une avenue qui part de l'ancienne villa où se dresse l'actuelle résidence Les Marines.
Après la Première Guerre mondiale la plage est fréquentée par les enfants des colonies de vacances de Ker Netra, de Nina d'Asty, et du préventorium de Saint-Jean d'Orbestier créé en 1934 pour soigner les petits tuberculeux.
Puis le Front populaire et l'avènement des "congés payés" lancent le tourisme balnéaire de masse, élan que brise tout net la Seconde Guerre mondiale.

Dans les années 30, sur le haut de la plage,
L'Auberge du pêcheur, café où l'on dégustait des huitres.
Ce n'était pas une concession de plage au sens où on l'entendrait aujourd'hui,
mais certainement la première infrastructure de service touristique du site !

 
 

Plage de Débarquement, mythe et confusion...

On entend parfois dire que la plage de Tanchet fut déroctée par les Américains pour débarquer du matériel à la Libération. Faux. L'amalgame est peut-être lié à un événement de 1959, l'opération Nodex 21 menée par les forces de l'Otan avec un déchargement de trois navires de matériel sur le littoral sablais et castelolonnais.
Certitude, une fois la paix retrouvée, les infrastructures pour l'accueil des touristes se multiplient dans les années 50. Des campings apparaissent  à deux pas de la plage et du lac de Tanchet. En 1963, Gaston Colin installe sur le sable  le premier club d'activités sportives. Balançoires, agrès, filets de volleyball  et toiles de tente s'élèvent sur la plage. Les baignades demeurent encore réputées dangereuses en raison de la présence de rochers sur le rivage. La destruction d'un certain nombre d'entre eux dans les années 60 a sécurisé le site !

Le Camping du Moulin en bordure du lac de Tanchet. 

2015 06 23 Tanchet 5
 


Recherches historiques, Yanice Michaud, service Patrimoine et archives.
Illustrations gracieusement prêtées, collection Jean-Marc Macouin. 

2015 06 23 Tanchet 4
 

Archives municipales

Newsletter

Abonnez-vous et restez informé de toute l'actualité du Château d'Olonne.