Sans nostalgie, un « tour de piste » historique au Puits d'enfer...

2015 11 25 1 Puits d'enfer

Partager :

60 ans en arrière... 11 juin 1955 : dans les tribunes des 24 Heures du Mans, 80 personnes périssent, victimes d'une collision entre deux voitures de course. Tirant les conclusions du drame, les pouvoirs publics interdisent la compétition automobile en agglomération. Aux Sables d'Olonne, la jeune Association Sportive Automobile de Vendée (Asa Vendée) renonce au tout aussi récent Circuit de la Rudelière. Son président, l'imprimeur local Marcel Delhommeau, cherche et trouve une alternative.
Fin 1958, au terme d'échanges et cessions, l'État accorde à l'Asa Vendée plus de 80 hectares de la forêt de la Pironnière. Le club peut aménager un circuit, un camping et un lotissement sous réserve de revendre le foncier inemployé par le circuit.

La faille du "Puits d'enfer", la rue du "Puits d'enfer", et, au bout de la rue le village de la "Pironnière".

2015 11 25 3 Puits
 

Immense camping sur dunes et falaises

2015 11 25 1 bis Puits


Le nouveau patrimoine de l'Asa Vendée comprend également le camping du Puits d'Enfer, propriété de l'administration des Eaux et forêts, dont la gérance avait été confiée à la commune à partir de 1950 moyennant une redevance égale à 8% des recettes du camping.

À l'époque, pour faire face à l'afflux touristique, l'activité camping dans les dunes et forêts domaniales du littoral vendéen est autorisée et encadrée. Le conservateur des Eaux et forêts fixe et limite le nombre des emplacements.

 

L'encadrement ne lie pas les propriétaires privés. Sur leurs terrains, ils peuvent recevoir des "invités" ou des "locataires".
Bordant la rue du même nom, le camping du Puits d'Enfer s'étend ainsi sur quatre hectares. Il déborde de la route littorale, jusqu'à la falaise. Dans les années 60, il étend encore son emprise en englobant trois autres campings, dont ceux de la Pironnière et d'Orbestier. L'Asa Vendée dispose alors d'un parc pouvant recevoir 1 500 campeurs, parc géré directement par Marcel Delhommeau jusqu'au début des années 70.
L'activité camping ne cessera qu'à la fin des années 80.

Années 60. Caravanes et tentes au beau milieu de la dune et à même la falaise de la "Côte sauvage".
La route littorale traverse le camping du "Puits d'enfer".

2015 11 25 2 Puits
 

Auto-moto

2015 11 25 5 Puits

Le tracé d'origine du circuit en fit l'un des tout premiers circuits de vitesse en France. De nombreuses courses en monoplace s'y déroulèrent plusieurs années durant.
Au début des années 90, le Moto club yonnais s'associe avec l'Asa Vendée pour l'organisation du premier Supermotard de Vendée, le Vendée Motard Plus. Trois manches du championnat de France y seront disputées de 1993 à 1995 puis deux manches du championnat de France 50 cc en 1996 et 1997. L'association entre les deux clubs s'arrête en 1998.
D'autres activités très distinctes des sports mécaniques se sont aussi déployées sur le site, tel le paint-ball à partir de 1992.

 

Le circuit automobile, avec, à droite à l'horizon, l'école régionale d'adaptation
et le porche de l'église de l'abbaye "Saint-Jean d'Orbestier."

2015 11 24 4 Puits
 

Archives municipales

Newsletter

Abonnez-vous et restez informé de toute l'actualité du Château d'Olonne.